Combien coûte un chauffage par ionisation ?

Le chauffage par ionisation, récemment apparu sur le marché du chauffage, affiche un rendement nettement plus élevé. Tour d’horizon de ce nouveau procédé et de son prix !

Quel est le prix d’un chauffage par ionisation ?

La chaudière ionique est une technologie prometteuse, mais coûteuse. En effet, le prix du chauffage par ionisation est nettement supérieur à celui des autres types de chauffage. Il s’agit d’ailleurs de son principal inconvénient. À puissance égale, le prix d’un chauffage par ionisation est trois à quatre fois plus élevé que celui d’un chauffage électrique classique. Ainsi, pour l’achat d’une chaudière ionique, il faut prévoir un budget de 10 000 à 16 000 euros. Il faut également considérer le prix de l’installation du chauffage par ionisation qui doit être effectuée par un expert chauffagiste.

Tout savoir sur ce type de chauffage

Récente et innovante, la chaudière ionique était, à l’origine, une technologie industrielle utilisée par les militaires. Des chauffagistes l’ont ensuite adapté à un usage domestique.
En cliquant ici, vous en saurez davantage sur ce procédé ayant révolutionné le marché du chauffage.

Image chauffage ionisation prix

Son principe

Le principe de l’ionisation consiste à ajouter ou à retirer un ou plusieurs électrons à des atomes ou des molécules neutres électriquement. Ces derniers sont ainsi chargés en ions. En d’autres termes, l’ionisation se définit comme étant la projection d’ions via un champ électrique.
En matière de chauffage, ce procédé permet de convertir l’énergie électrique en énergie joule (chaleur). Celle-ci se présentera ainsi sous une forme plus compacte et légère. Ainsi, le principe du chauffage par ionisation ressemble énormément à celui d’une chaudière électrique.
Via cet article, vous découvrirez un accessoire de chauffage fonctionnant également avec ce principe : la sonde d’ionisation. Cette dernière a remplacé le thermocouple sur certains types d’appareils de chauffage au gaz comme la gazinière, la chaudière à gaz ou l’insert gaz naturel.

Fonctionnement du chauffage par ionisation

Le fonctionnement d’un chauffage par ionisation est similaire à celui d’un générateur de chaleur électrique. Un liquide caloporteur, chargé en calories via électrolyse, crée de la chaleur. Contrairement à une chaudière classique, la chaudière électrolyse est dépourvue d’un corps de chauffe et de résistance. Elle est cependant constituée de deux circuits :
* Le circuit primaire
Renfermant de l’eau déminéralisée ou contenant une solution ionique, ce circuit est constitué d’un dispositif d’ionisation ainsi que d’un échangeur à plaques. Grâce à un accélérateur, le fluide caloporteur peut circuler à travers ce circuit hermétique. Ce fluide étant soumis à un champ électrique, il montera en température.
* Le circuit secondaire
Un accélérateur permet la circulation de l’eau du système de chauffage avant d’atteindre les radiateurs ou le plancher chauffant. Cette eau, en traversant l’échangeur à plaques du circuit primaire, emmagasine la chaleur obtenue par l’ionisation. La chaleur est ensuite transmise au circuit de chauffage avant d’entrer dans la chaudière pour être renouvelée. Une fois que la température du circuit primaire est inférieure à la valeur de consigne, l’accélérateur du circuit secondaire arrête de fonctionner. Il ne se remettra en marche que lorsque le circuit primaire aura de nouveau atteint la température idéale.

Mis à part ces circuits, la chaudière à ionisation est également constituée d’un dispositif permettant d’ajuster et de contrôler la température de consigne.
Découvrez dans cette vidéo comment fonctionne une chaudière électrique ionique :

Les avantages et les inconvénients du chauffage par ionisation

Découvrez les points forts ainsi que les inconvénients du chauffage par ionisation.

Les avantages de la chaudière ionique

Voici les principaux atouts du chauffage par ionisation :
* Cette chaudière étant entièrement électrique, la source d’énergie utile à son fonctionnement est facilement accessible.
* De par sa taille et son poids, cet appareil de chauffage s’avère moins encombrant que les chaudières électriques classiques.
* Toujours grâce à sa petite taille, la chaudière ionique se démarque par sa facilité d’installation. Elle ne requiert qu’un simple branchement électrique et peut être facilement installée dans des espaces restreints.
* Au fonctionnement simple, la chaudière électrolyse est alimentée par une prise de courant classique.
* Elle se démarque aussi par sa discrétion.
* Ne comportant ni compresseur ni ventilateur, cet appareil n’émet aucun bruit.
* Sûr et solide, le chauffage par ionisation ne requiert qu’une maintenance limitée. En effet, les risques d’usure et de panne sont faibles puisqu’il y a très peu de pièces en mouvement.
* Absence d’odeur ou d’émanation de gaz frigorigène.
* Stabilité de la sortie de la température ainsi que sa rapidité à chauffer l’eau.
* Étant un équipement écologique, la chaudière ionique ne crée ni rejet toxique ni émission de gaz carbonique.
* Absence d’espace particulier pour le stockage du combustible.

Les inconvénients du chauffage par ionisation

Comme expliqué précédemment, le principal inconvénient de la chaudière à ionisation est son prix extrêmement élevé. Bien que celui-ci varie d’une marque à une autre, il faudra investir au minimum 10 000 euros pour l’achat de cet appareil. Notons qu’une chaudière électrique de même puissance coûte 5 fois moins cher.
Mis à part ce coût exorbitant, la chaudière électrolyse présente le même désagrément que les générateurs électriques. En effet, investir dans ce type de chaudière n’est pas éligible aux aides financières offertes par l’État. Le chauffage par ionisation ne bénéficie pas de crédits d’impôt puisqu’il n’utilise pas d’énergie renouvelable.

Zoom sur les performances du chauffage par ionisation

Les vendeurs de chaudières à ionisation ont tendance à trop vanter les performances de ce type d’équipement. Ils tendent à promettre aux consommateurs des performances et des économies relativement supérieures à la réalité.

La loi de conservation de l’énergie

Selon la loi de conservation de l’énergie prônant le concept du « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », dépenser 1 kWh d’électricité est nécessaire pour procurer 1 kWh de chaleur à la maison, et ce, peu importe la technologie utilisée. Dans le cas d’une chaudière électrique, le rendement de conversion de l’électricité en chaleur (effet Joule) est environ de 1 soit 98 à 100 %.
Pourtant, certains vendeurs affirment que leur chaudière ionique affiche un rendement de 3 à 4, c’est-à-dire que ce système est capable de produire plus d’énergie joule que d’énergie électrique apportée. Ce phénomène est entièrement contraire aux lois de la physique. À l’opposé des pompes à chaleurs capables d’optimiser leur rendement grâce aux calories présentes dans l’air extérieur, cette alternative à la chaudière classique n’affiche qu’un rendement de conversion proche de 1.
En revanche, le principe de l’ionisation est particulièrement intéressant puisque la technologie est utilisée depuis plusieurs années dans d’autres secteurs d’activité. De plus, le matériel utilisé se démarque par son excellente fiabilité. Qui plus est, les performances du chauffage ne dépendent pas entièrement de la température extérieure.

Chauffage par ionisation : une facilité de pose inédite

Bien que la chaudière ionique soit montrée du doigt à cause de son prix trop élevé, elle est appréciée par sa facilité de pose. En effet, l’installation d’une cheminée extérieure pour l’extraction de la fumée n’est pas nécessaire étant donné qu’il n’y a pas de production de fumée. Au contraire d’un éventuel passage à un chauffage au gaz, ce type de chauffage ne requiert pas de nouveaux réseaux. Ainsi, le coût global de la mise en place du chauffage par ionisation est nettement réduit par rapport à certains systèmes de chauffage.
À savoir que même si le chauffage par ionisation n’est pas une arnaque en soi, il ne présente que peu d’avantages par rapport à un chauffage électrique classique. Qui plus est, il donne lieu à de nombreux abus puisque des vendeurs scrupuleux le proposent aujourd’hui à des prix trois à quatre fois plus élevés pour des performances réduites.