Tout savoir sur le chauffage par ionisation

Le chauffage par ionisation est un système de chauffage central qui fonctionne grâce à l’énergie générée par l’électrolyse. Suivant le processus d’ionisation, ce mode de chauffage ne contient aucun corps de chauffe ni de résistance. L’eau qui y circule suffit à produire et à maintenir la chaleur.

Comprendre le chauffage par ionisation

Le chauffage par ionisation est adapté à un chauffage central électrique, quel que soit le type d’habitation. Sans résistance ni corps de chauffe, il produit de l’énergie via le mécanisme de l’électrolyse.

Le principe du chauffage par ionisation

chauffage ionisation 1

Pour comprendre le fonctionnement du chauffage par ionisation, il importe de connaître le processus d’ionisation. Elle consiste à extraire ou à ajouter des charges à une molécule ou encore à un atome. Avec le circuit électrique, la structure atomique de l’eau produit de la chaleur et la maintient à une température de 90 °C. C’est ce processus qui assure les performances du chauffage par ionisation. Ce dernier constitue ainsi un système de chauffage silencieux qui garantit une excellente qualité d’air. Il est à noter que le chauffage par ionisation diffère de la pompe à chaleur du fait de l’existence de corps de chauffe et de liquide frigorigène. Cette caractéristique justifie également son prix.

Les performances du chauffage par ionisation

Quelles que soient la température extérieure et les conditions météorologiques, le chauffage par ionisation présente toujours les mêmes performances. Parmi les atouts qui lui valent son succès se trouvent :
* le confort thermique ;
* la facilité d’installation ;
* l’absence de bruit ;
* un contrôle total de la puissance consommée grâce à un compteur d’énergie intégré.

Le prix d’une chaudière électrique par ionisation varie de 10 000 à 16 000 euros.

Pose et entretien d’un chauffage par ionisation

Le chauffage par ionisation nécessite peu de travaux de modification et présente une installation sans difficulté.

L’installation du chauffage par ionisation

Dans le cas d’un chauffage électrique classique, il est nécessaire de faire le bon choix entre un radiateur à inertie ou à fluide caloporteur. Quant au chauffage par ionisation, il suffit d’une chaudière ionique. La circulation de l’eau à l’intérieur de l’appareil permet le maintien de la chaleur et la conservation de la température à 90 °C. Il s’agit d’un processus proche du chauffage par les ondes. Pour bénéficier d’un chauffage ionique, il faut choisir une chaudière innovante avec un système de générateurs d’eau chaude qui utilise le mécanisme de l’électrolyse. Quant à son installation, il n’y a pas de grands travaux à réaliser, tels que la construction d’une cheminée ou la création de réseaux.

L’entretien d’une chaudière ionique

Le coût global d’utilisation d’un chauffage par ionisation est réduit par rapport à la préparation et à l’entretien de base d’une chaudière ionique. Il suffit d’un contrôle annuel pour vérifier l’état des pièces et de l’appareil en général. En outre, le chauffage par ionisation a une durée de vie conséquente. Pour assurer la diffusion de la chaleur dans votre intérieur, vous pouvez choisir le type de radiateurs qui correspond à vos besoins. Le prix d’un radiateur électrique varie en grande partie en fonction de sa composition, de sa puissance et de ses performances.

Les types de radiateurs électriques

Connaître les types de radiateurs électriques est nécessaire pour déterminer le modèle adapté à votre chauffage par ionisation.
* les radiateurs en fonte

Afin d’assurer un confort thermique optimal, les radiateurs en fonte stockent la chaleur pour la restituer en continu. Robustes, ils ont une durée de vie très longue. Si le prix d’un radiateur à inertie est de 150 euros, le coût d’un radiateur à accumulation peut aller jusqu’à 1 500 euros. Pour le plancher chauffant, le mètre carré va de 40 à 60 euros.
* le radiateur radiant

Il existe des modèles de radiateurs radiants électriques suspendus horizontaux et verticaux qui s’accrochent au mur. Avant de choisir votre radiateur radiant, il est conseillé de vérifier le marquage NF Electricité Performance. Les panneaux rayonnants coûtent en moyenne entre 60 à 1 000 euros. Il est à noter que le chauffage radiant peut également fonctionner au gaz ou encore à l’eau chaude. Retrouvez les points essentiels sur les panneaux rayonnants .
* les convecteurs

Bien que les convecteurs soient faciles à installer, ils ne diffusent pas la chaleur de manière homogène. En outre, ils sont énergivores et ont tendance à assécher l’air ambiant. Le prix d’un convecteur varie de 20 à 200 euros.
* les radiateurs en aluminium

Il s’agit de radiateurs à inertie dotés de résistances électriques qui chauffent l’aluminium. Les radiateurs en aluminium diffusent une chaleur douce qui se restitue rapidement dans la pièce. Leurs prix varient de 150 à 1 200 euros.

Comment faire des économies d’énergie ?

Les nouvelles générations de chauffage radiant électrique permettent de faire des économies d’énergie considérables. Grâce à leurs fonctions intelligentes, les détecteurs de présence sont intégrés dans les radiateurs radiants afin de s’adapter à votre mode de vie, ce qui permet de faire baisser votre facture de 45 %. Pour faire des économies d’énergie, il est important de choisir un système de chauffage performant. Votre installation doit avant tout présenter un rendement élevé. Une pompe à chaleur génère normalement 3 à 4 kWh d’énergie pour 1 kWh d’électricité consommé. De plus, la PAC permet de bénéficier d’aides financières avec le crédit d’impôt.

Les différents modes de chauffage

Le confort dans votre intérieur repose en grande partie sur votre mode de chauffage. Il détermine également la qualité de l’air, la chaleur répartie dans toutes les pièces ainsi que la consommation énergétique de votre foyer. Tour d’horizon des différents types de chauffage :
* La chaudière à gaz

Ce système de chauffage convient à tous les types de logement raccordé au gaz naturel. Le chauffage monotube est un système équipé d’un seul tube qui achemine l’eau vers le radiateur et la ramène vers la chaudière. Son coût d’installation varie de 3 000 à 5 000 euros. Il existe aussi d’autres modèles plus performants comme le chauffage radiant au gaz ou la chaudière à induction.
* La pompe à chaleur

Efficace, la pompe à chaleur permet d’assurer le chauffage, l’eau chaude, la climatisation et le chauffage au sol.
* La chaudière électrique

En chauffage électrique, le marché compte désormais des radiateurs en fonte, des radiateurs radiants à utiliser comme chauffage d’appoint, des radiateurs à inertie électrique, des convecteurs et des planchers chauffants. Pour l’installation de 5 radiateurs, le coût estimé est de 1 500 à 6 000 euros.
* La chaudière à bois

Économique, la chaudière à bois utilise l’énergie renouvelable pour assurer le chauffage uniquement. Un ballon d’eau chaude est nécessaire afin de chauffer l’eau. Pour l’installation d’une chaudière à énergie renouvelable, il faut compter entre 6 000 et 20 000 euros.
* La chaudière fioul

Ce système de chauffage est adapté aux grandes surfaces. Ayant une durée de vie de 20 ans, il a un fort impact sur les émissions de gaz à effet de serre. Le prix d’installation d’une chaudière à fioul varie de 3 700 à 7 000 euros.
Cette vidéo vous permettra de mieux comprendre les différents modes de chauffage ainsi que les moyens de contrôler votre consommation énergétique :

Comment améliorer la performance énergétique d’une maison ?

Pour optimiser la performance énergétique d’une maison, il est nécessaire de réunir quelques conditions, à savoir :
* une bonne isolation. Elle permet effectivement de diminuer de 50 % les déperditions énergétiques ;
* un système de ventilation performant ;
* un mode de chauffage à basse consommation ;
* un entretien régulier des appareils ménagers.

Pour renforcer la performance énergétique de votre foyer, réalisez un bilan énergétique à travers cette page.