Tout savoir sur le chauffage de la salle de bain

Généralement occupée pendant un court laps de temps par les utilisateurs, la salle de bain a besoin d’un système de chauffage suffisamment puissant et peu encombrant. Trouvez toutes les informations à connaître pour mieux choisir l’équipement adapté à vos besoins.

## Quel équipement de chauffage pour la salle de bain ?

chauffage salle de bain

Selon la source d’énergie utilisée, il existe différents types de chauffages, à savoir :
* Le chauffage central, circuit alimenté par une chaudière, une pompe à chaleur ou une chaudière ionique ;
* Le système fonctionnant à l’électricité.

Ces deux systèmes sont adaptés pour le chauffage la salle de bain. Il convient néanmoins de bien choisir l’émetteur de chaleur. Pour le chauffage de votre salle de bain, vous avez le choix entre les équipements suivants :
* Le radiateur à eau chaude ;
* Le radiateur électrique ;
* Le radiateur sèche-serviettes.

### Le radiateur à eau chaude
Il est intéressant de chauffer votre salle de bain au moyen d’un radiateur à eau chaude si vous utilisez une pompe à chaleur ou une chaudière. Cet équipement de chauffage est relié au circuit d’eau de votre logement afin de diffuser une chaleur constante et douce dans la salle de bain. Pour rappel, il existe trois systèmes de distribution d’eau chaude :
* Le chauffage monotube ;
* Le système bitube ;
* Le réseau en pieuvre.

Les radiateurs à eau chaude sont classés en fonction de leur température ou de leur matériau de fabrication. Chaque modèle présente des avantages ainsi que des inconvénients.
Voici un tableau comparatif tenant compte de la température de chauffe du radiateur.

Type de radiateur À haute température À basse température
Température du fluide caloporteur Entre 70 et 90 °C Entre 45 et 50 °C
Avantages Moins cher et plus esthétique Économique et offrant une performance optimale avec les appareils innovants comme les chaudières à condensation
Inconvénients Affecte les performances des chaudières à basse température Plus coûteux, encombrant et moins performant si le radiateur est raccordé à une chaudière à haute température

Voici les caractéristiques du radiateur à eau en fonction du matériau.

Matériau Fonte Aluminium Acier
Avantages Résistant et excellente inertie de chauffage Léger, excellente inertie thermique et prix abordable Temps de chauffe rapide et large choix de modèles
Inconvénients Lourd, encombrant, temps de chauffe plus long et prix d’achat élevé Incompatible avec d’autres types de radiateurs (en acier ou en fonte) et risque de corrosion Descente en température rapide

Dans tous les cas, il est impossible de moduler la température du radiateur à eau chaude.

### Le radiateur électrique
Il est conseillé d’installer un radiateur électrique dans votre salle de bain si votre logement ne dispose pas d’un chauffage central. Pour le chauffage de votre salle de bain, vous avez le choix entre :
* Le radiateur soufflant ;
* Le radiateur halogène ;
* Le panneau rayonnant qui est un chauffage radiant ;
* Le convecteur électrique ;
* Le radiateur mixte combinant un convecteur et un panneau rayonnant ;
* Le radiateur à inertie fluide ou solide.

Le radiateur électrique le plus adapté pour le chauffage de votre salle de bain est le modèle mixte si l’on prend en compte les critères suivants :
* La vitesse de chauffe ;
* Le confort ;
* Le prix d’achat ;
* La chaleur diffuse (douce).

### Le radiateur sèche-serviettes
Ce modèle est constitué de tubes verticaux et horizontaux ressemblant à des échelles. Ce dispositif garantit un séchage sécurisé du linge tout en chauffant la salle de bain. Il est toutefois nécessaire de respecter les distances de sécurité par rapport aux points d’eau comme le lavabo ou la baignoire. Par ailleurs, le modèle muni de tubes plats est à privilégier, car présentant une surface chauffante plus importante.
Pour un chauffage encore plus rapide de la salle de bain, la meilleure solution est d’y installer un sèche-serviette soufflant. Certains modèles sont capables de pivoter, ce qui facilite l’étendage des serviettes.

## Les autres modes de chauffage de la salle de bain
Le chauffage au sol et le mur chauffant sont des alternatives aux radiateurs.

### Les avantages et inconvénients du chauffage au sol
Opter pour le chauffage au sol ou plancher chauffant permet d’optimiser le confort dans la salle de bain. En effet, la plante des pieds est en contact avec un revêtement chaud. En outre, la chaleur est diffusée de manière homogène. La température est réglable grâce à un thermostat, ce qui permet d’économiser de l’énergie.
Voici les inconvénients du plancher chauffant :
* L’incompatibilité avec certains revêtements comme le parquet ;
* La montée en température plus longue ;
* Le prix d’achat élevé ;
* Le rehaussement du sol, d’où la nécessité d’ajuster les portes et les prises électriques ;
* Les éventuelles contraintes liées à la réparation de ce mode de chauffage.

Que ce soit pour la salle de bain ou une autre pièce, le choix se fera entre :
* Le plancher chauffant hydraulique ;
* Le chauffage au sol électrique.

Pour davantage de confort, il est conseillé de compléter l’installation par un chauffage d’appoint comme un radiateur sèche-serviettes par exemple.

### Concernant le mur chauffant
Parfois, l’installation d’un chauffage au sol est impossible. Dans ce cas, il est conseillé d’opter pour un chauffage mural dans la salle de bain. La technologie utilisée est pratiquement la même. Selon la source d’énergie thermique utilisée (fioul, gaz, géothermie ou électricité), le mur chauffant peut être :
* Hydraulique ou électrique ;
* Réversible (chauffant et rafraîchissant) s’il est associé à une pompe à chaleur ou uniquement chauffant.

Une trame chauffante électrique d’une épaisseur de 6 mm ou des tuyaux sont installés sous la faïence.
Le mur chauffant est intégrable dans une construction neuve ou en rénovation. Ce mode de chauffage présente des avantages considérables. En effet, la diffusion de la chaleur dans la salle de bain est homogène. Facile à installer et totalement invisible, le mur chauffant limite considérablement la condensation dans la pièce. En outre, cette installation n’entraîne pas un brassage de la poussière.
Quant aux inconvénients, le mur chauffant diminue la surface de la salle de bain. En outre, son temps de chauffe est long. Pour améliorer sa performance thermique, évitez de disposer des meubles imposants contre le mur.

## Quel budget prévoir pour le chauffage de la salle de bain ?
Le coût d’installation du chauffage dans la salle de bain dépend essentiellement de l’émetteur de chaleur choisi.

### Le prix des équipements de chauffage
Voici un tableau comparatif des prix en vigueur.

Équipements Prix
Radiateur à eau en fonte À partir de 300 €
Radiateur à eau en aluminium À partir de 100 €
Radiateur à eau en acier À partir de 30 €
Radiateur soufflant Environ 30 à 150 €
Radiateur halogène 10 à 300 €
Panneau rayonnant 40 à 1 700 €
Convecteur électrique 20 à 200 €
Radiateur à inertie solide ou fluide 80 à 1 500 €
Radiateur sèche-serviettes 100 à 400 €
Chauffage au sol électrique 40 à 70 €/m²
Chauffage au sol hydraulique 60 à 100 €/m²
Mur chauffant Environ 100 €/m2

Le coût de l’entretien dépend du mode de chauffage choisi. À titre indicatif, le prix moyen s’élève à 119 €.

### Les solutions conciliant économies et confort thermique
Il est possible d’installer un chauffage économique dans la salle de bain tout en profitant d’un confort optimal. Pour ce faire, privilégiez les équipements moins énergivores comme les radiateurs programmables permettant d’obtenir la température souhaitée à un moment défini, et ce, de façon progressive.
Installer des équipements de chauffage à gaz avec des programmes préenregistrés dans la salle de bain permet de réaliser des économies d’énergie. Si vous optez pour le chauffage à eau chaude, il est recommandé d’utiliser des électrovannes de zone ou de coupure. D’autres appareils de régulation de chauffage sont disponibles. Découvrez des informations supplémentaires via cet article.